Gymnase du CREPS de Bordeaux

Performance énergétique RT 2012

Projet établi suivant le cahier environnemental de la Région Nouvelle Aquitaine

MAITRE D'OUVRAGE : Région Nouvelle Aquitaine

MAITRISE D'OUVRAGE DELEGUEE : BMA

EQUIPE MAITRISE D'OEUVRE : TWO (mandataire), CESMA (Structure bois), ETBA (structure béton), YAC Ingenierie (Fluides, SSI, HQE), EMACOUSTIC, (acousticien), LOUISE DEHAYE (signalétique), SIEC (OPC)

CONTEXTE : Talence (33)

PROGRAMME : salle d'évolution, salle de musculation, bureau des entraîneurs, salle de réunion, vestiaires et stockages

SURFACES : 2 142 m²

BUDGET : 3 773 000€ HT

CALENDRIER : Démarrage chantier Mai 2020

MISSION : Mission de base + signalétique + HQE + SSI

Composition et insertion dans le site :

Le projet de construction d’un nouveau gymnase sur le site du CREPS s’inscrit dans une volonté de proposer un nouvel équipement adapté, dédié à la pratique de sports collectifs de haut niveau.

Cette implantation amène le nouveau projet au croisement des flux et des activités du site. Notre proposition architecturale vise à créer un bâtiment en dialogue avec le contexte. Notre volonté architecturale est de créer un bâtiment dont la volumétrie vient en continuité de celui de la Ligue de Tennis, tout en proposant un bâtiment générant une centralité à l’échelle du site.

 

Principes de fonctionnement :

Les données programmatiques du Maître d’Ouvrage amènent à considérer deux volumétries distinctes :

- celle de la grande salle, dont la hauteur libre de tout obstacle est de 9m à minima, conformément au programme

- celle des espaces « servants » (vestiaires, sanitaires, locaux de stockage, salle de musculation…), dont la hauteur sous plafond est limitée à 3m

Ces données programmatiques se lisent d’elles mêmes en façade, et créent une architecture unique et rationnelle.

 

Matérialité du projet :

Le volume « bas » est traité comme un monolithe en béton, dont l’un des angles (celui qui est en contact avec la « coulée verte ») vient se soulever pour signifier le hall d’accueil du bâtiment. Des éléments verriers (alternance de vitrages clairs et d’émalite) viennent se glisser sous le monolithe, afin de laisser pénétrer la lumière.

Le volume « haut » coiffe le socle minéral, et s’affiche comme un élément contrasté. Ce volume est bardé de panneaux métalliques noirs, dont la finition est alternée. L’alternance de panneaux brillants ou mats dynamise la façade et apporte une lisibilité changeante du volume en fonction de l’orientation des façades et de la lumière ambiante.

Ces deux entités s’opposent dans la matérialité, mais aussi dans la volumétrie.

AUTRES PROJETS

A/ 34 Rue de Ruat - 33000 BORDEAUX - @/ contact@twoarchitectes.frT/ 05 56 48 22 37

  • Noir Icône Instagram