SIGLE_CONCOURS5.png

Salle de sports, Sainte Eulalie
 

MAITRE D'OUVRAGE : Mairie de Sainte Eulalie (33)

MAITRISE D'OEUVRE : TWO (architecte mandataire), VERDI (BET structure + VRD + Economie), YAC Ingenierie (BET Fluides + HQE)

CONTEXTE : Sainte Eulalie

SURFACES : 896 m²

BUDGET : 1 900 000€ HT

Le projet s’inscrit donc dans la volonté de maintenir le flux piéton du chemin de Garderat, afin de créer une connexion entre le collège et le haut de la parcelle, à caractère résidentiel.

L’implantation de notre proposition est dictée par :

- l’orientation naturelle du terrain et sa topographie,

- le respect des deux Espaces Boisés Classés autour desquels le bâtiment va venir s’inscrire,

- le souhait de prolonger, à travers le bâtiment, le flux du chemin de Garderat, jusqu’au futur parvis commun du collège et de la Plaine des Sports.

- la nécessité programmatique de positionner les vestiaires de football sur la grande longueur du terrain, permettant d’envisager une extension future.

 

Matérialité du projet, le végétal comme ligne directrice

Le terrain d’assiette présente une forte déclivité, et est donc très visible depuis les parcelles situées en surplomb. La présence de deux zones EBC de part et d’autre, nous amène à travailler la 5ème façade (couverture) telle une nappe paysagère qui se soulève pour accueillir les éléments du programme. Cette couverture dispose d’une épaisseur importante de terre, permettant une végétalisation généreuse, ce qui participe à l’augmentation de l’inertie au sein du bâtiment. 

Toutes les fonctionnalités du projet se répartissent sur une plateforme qui constitue l’assise du programme. Ce deck permet de créer une continuité des espaces intérieurs vers l’extérieur. Il est délimité sur sa périphérie par des poteaux bois qui ceinturent les volumes. Les usages se rencontrent et se côtoient, les passants et les sportifs se croisent sur cette plateforme, qui devient un espace urbain singulier.

Les fonctionnalités du projet, articulation des usages

L’accès principal du projet se fait via une rampe paysagée, qui assure la liaison entre le parvis commun au collège et au deck bois. Celui-ci, d’une surface de 80m², est en connexion directe avec le foyer, espace central de l’équipement. Cette plateforme est conçue comme un point de rassemblement extérieur couvert, et trouvera plusieurs usages dans la vie du bâtiment. Dans son prolongement, le foyer est visible depuis le parvis, et agit tel un signal urbain.

L’espace médical et le bureau sont en connexion avec le foyer, et répondent à la fois à la demande de proximité des vestiaires de foot, et celle de l’espace forme bien-être. Les espaces techniques sont au centre de l’équipement pour faciliter les interventions et la distribution des réseaux.

Le long du deck bois qui s’inscrit dans le prolongement du « foyer » extérieur, se développe l’espace forme bien-être. Une connexion avec l’extérieur, qui lie le gymnase existant et la nouvelle structure, permettra de créer un flux entre les deux équipements, notamment avec l’espace musculation.

La salle multi-activités et l’espace musculation sont des espaces traversants, ce qui favorise la ventilation naturelle.

Les vestiaires de foot sont, pour des raisons évidentes de fonctionnalité, positionnés sur la plus grande longueur du terrain. Dans le cadre d’une éventuelle extension (gradins ou autre), ce positionnement est pertinent, afin de créer une zone dédiée uniquement à la pratique du football. La nappe végétale constituée par la couverture peut facilement trouver un prolongement cohérent.

 

Approche environnementale du projet

Le respect du contexte et des éléments environnants (Espaces EBC) permet d’obtenir une architecture singulière et intégrée.

Au vu de l’approche E+C- demandée, nous avons fait le choix de mettre en avant un certain nombre de matériaux biosourcés dans le projet. La présence du bois est importante, en intérieur et en extérieur, répondant aux souhaits du Maître d’Ouvrage d’utilisation de matériaux seins et de facilité de démontabilité du futur bâtiment. Les équipements techniques retenus s’inscrivent dans une démarche de pérennité et de réduction des coûts de maintenance.

 

 

Le projet proposé permet de répondre en tout point aux objectifs du programme, en terme de fonctionnalité, de durabilité et d’impact environnemental. Ce projet « paysage » vient s’intégrer parfaitement dans son contexte, sans perturber son environnement.

AUTRES PROJETS