21 logements et commerces, Bordeaux

Performance énergétique RT 2012

MAITRE D'OUVRAGE : BELIN Promotion

EQUIPE MAITRISE D'OEUVRE : TWO (mandataire), ESCAICH&PEYRE (Structure), GLEIZE Energie (Fluides,, HQE

CONTEXTE : Bordeaux (33)

PROGRAMME : 21 logements, commerces

SURFACES : 1 674 m²

BUDGET : 1 938 500€ HT

CALENDRIER : Livré en Févier 2019

MISSION : Etudes + suivi architectural

Ce projet est situé sur une parcelle à la limite du Grand Parc et d’un quartier résidentiel, à l’angle de la rue Bentayoux et de la rue Guestier à Bordeaux.

L’implantation de notre bâtiment vise à reprendre les lignes orthogonales des tours du Grand Parc pour mieux la raccrocher à celles du tissu d’échoppes de la rue Bentayoux, caractéristiques des Chartrons. L’ensemble forme un bâtiment articulé, telle une rotule venant relier ces deux paysages urbains totalement opposés. Ce choix a imposé des reculs et des cassures qui donneront du caractère au bâtiment.

Le bâtiment de logements se déploie sur quatre niveaux : au rez-de-chaussée, l’immeuble est habité sur une partie par deux commerces dans l’angle passant, largement vitrés et ouverts sur la rue, l’espace restant est affecté au parking.

Dans les étages, trois niveaux de logements traversants s’articulent le long de larges terrasses ouvertes au Sud et sur le parvis de la Salle des Fêtes. A l’arrière, une coursive au Nord dessert les sept logements par niveaux.

 

A la fois volonté forte de ce projet, l’ouverture des espaces de vie sur l’espace public est également une contrainte à prendre en compte pour le bien être des occupants.

Pour traiter l’intimité et les covisibilités, un jeu de panneaux fixes en métal « bronze», pleins et ajourés par des lattis, rythment la façade lui donnant ainsi un élan vertical. Cette alternance de pleins et de vides, ponctue la façade principale qui se décline sur les pignons avec le même traitement de panneaux de métal pleins, comme une seconde peau venant se retourner. Une alternance de panneaux mats ou brillants vient également apporter une dynamique à l’ensemble des façades en métal.

 

Les espaces collectifs deviennent un lieu de partage et d’échanges à forte valeur participative. Ainsi, notre choix a été de mettre en avant un jardin partagé sous forme de potagers et de petits vergers libres d’appropriation par les futurs résidents. Ce lieu bucolique est l’atout ludique et social de la résidence véritable, vecteur du savoir vivre ensemble.

Crédits photos : Jean-François TREMEGE et Atelier Positif

AUTRES PROJETS

A/ 34 Rue de Ruat - 33000 BORDEAUX - @/ contact@twoarchitectes.frT/ 05 56 48 22 37

  • Noir Icône Instagram